coursenligne1s6 site de cours en ligne première terminale et bac Coursenligne1s6.fr, fiches de révision pour lycéens de première, terminale & bac

Un antihéros

logo cours en ligne 1s6 site de cours en ligne pour première

Étude d'un extrait de "l'étranger" d'Albert Camus , le réquisitoire du procureur pendant le procès de Meursault "même sur un banc d'accusé[...]ce qu'il faisait" p88 "Français première"

-Problématique: En quoi cet extrait illustre t'il le titre du roman

I- Meursault face à lui même

A) Un personnage spectateur de sa propre vie

-Objet>Sujet dans les phrases de Meursault->Passif

"beaucoup parlé de moi"(l3), "me gênait"(l7)

B) Un personnage hésitant et caractérisé par la négative

-Modalisation du discours

"Je peux dire"(l3), "une chose pourtant me gênait vaguement"(l6), "parfois"(l7)," en quelques sortes, on avait l'air"(l9)

➥ Prédominance de la négation=> opposition, concession du narrateur+ tournure des phrases négative

➨Détachement du personnage à lui même et du personnage au monde

"sans mon intervention"(l20),"sans qu'on me demande mon avis"(l11)

C)Un personnage détaché de lui même et du monde

-Questions rhétorique

"Étaient-elles si différentes, d'ailleurs, ces plaidoiries ?"(l4)

-Parallélisme de construction->Le narrateur de comprend pas le monde extérieur

"L'avocat levait les bras et plaidait coupable, mais avec excuses","Le procureur tendait les mains et dénonçait la culpabilité, mais ans excuses"(l5-6)

-Importance de la notion de fragment ( métaphore de la vie du personnage)

II- Meursault vue par le procureur

A) Un personnage, acteur de sa vie

-Sujet>Objet dans les phrases du procureur->actif

"j'avais écrit"(l29), "j'avais provoqué"(l31), "j'étais revenus", "j'avais abattus" (l33), "j'avais attendus" (l34), "j'avais tiré"(l35)

➥"je" systématiquement sujet et premier mot de la phrase

➨Mise en valeur de Meursault

Discours indirect libre-> Plus expressif

B) Un personnage en pleine lumière

-Sens propre

"aveuglante clarté des faits[...] l'éclairage sombre" (l21-22)

+Litote: "ne manquait pas de clarté"(l29)

-Sens figuré

"posément, à coup sûr" (l35),"en pleine connaissance de cause"(l37), "intelligent"(l41), "connaît"(l42)

➨Pleine conscience et connaissance de cause => accusation d'acte "prémédité"(l19)

-Le procureur cherche à "démontrer"(l21) et donne des "preuve"(l21)

Conclusion:

-Originalité et bipolarité de Meursault: spectateur détaché selon lui/ acteur rattaché selon le procureur

➥Malaise de Meursault car c'est un antihéros de l'absurde

OUVERTURE: Discours de Camus à Stockholm

"ils (les artistes) s'obligent à comprendre au lieu de juger (l49)

➥Empathie de l'artiste, différent de la justice des hommes (=procureur)

Les artistes sont "au service de ceux qui la subissent (l'histoire) (l56), "au service de la vérité et[...] de la liberté" (l73-74)

Suite du cours:

Un personnage face au spectacle du monde: "Extension du domaine de la lutte" Georges Perec

-

Partagez ce cours !

Suivez Nicolas KRITTER sur google + ( cours inspiré de celui fait par le professeur de la classe)