coursenligne1s6 site de cours en ligne première terminale et bac Coursenligne1s6.fr, fiches de révision pour lycéens de première, terminale & bac

Coursenligne1s6: 1er site de cours & révision en ligne fait pour des lycéens par des lycéens (2012)

Nombres premiers |cours de spé maths terminale

Cours et code réalisé par Vincent Maffet

logo cours en ligne 1s6 site de cours en ligne pour première

I. Nombres premiers

Rappel : Dire qu'un entier naturel est premier signifie qu'il admet exactement deux diviseurs dans N: 1 et lui-même

1) Reconnaissance d'un nombre premier

Théorème des diviseurs premiers

Tout entier naturel non premier, distinct de 1 admet au moins un diviseur premier, son plus petit diviseur dans N autre que 1

Demonstration :

Si n>1 et n non premier, l'ensemble de ses diviseurs strictement supérieurs à 1 contient au moins un élément n

On note p le plus petit des ses diviseurs

On suppose que p n'est pas premier, alors p admet un diviseur d tel que 1<d<p

d divise p et p divise n, donc d divise n, ce qui est impossible, car p est le plus petit des diviseurs de n strictement supérieur à 1

L'hypothèse est fausse, et p est premier

Théorème (exigible)

Soit n un entier naturel supérieur ou égal à 2

Si n n'est divisible par aucun entier premier p

tel que 2≤p≤√(n) alors n est premier

Démonstration par contraposition

Contraposition : Si P alors Q ⇔ Si non Q alors non P

Si n n'est pas premier alors d'après le théorème précédent, n admet un diviseur premier p qui est son plus petit diviseur

Donc n=pq avec 1<p≤q

p≤q ⇔ p*p≤p*q

⇔ p²≤n

Donc 2≤p≤√(n) (p premier donc p≥2)

Ainsi n=pq avec 2≤p≤√(n)

Par contraposition, si n n'est divisible par aucun entier premier p tel que 2≤p≤√(n) alors n est premier

2) La suite des nombres premiers

Théorème (exigible)

Il existe une infinité de nombres premiers

Demonstration

Supposons qu'il existe un nombre fini de nombres premiers: p1,p2,p3,...,pn

On considère le nombre a=p1*p2*p3*...*pn+1

Ce nombre a est différent de 1 donc il admet au moins un diviseur premier p avec pi ∈ {p1,p2,p3,...,pn}

pi divise a et pi divise p1*p2*p3*...*pn donc il divise la différence a-p1*p2*p3*...*pn, c'est a dire 1. Ce qui est impossible

L'hypothèse est fausse et il existe une infinité de nombres premiers

-

Partagez ce cours !

Suivez Vincent Maffet sur google + ( cours inspiré de celui fait par le professeur de la classe)