coursenligne1s6 site de cours en ligne première terminale et bac Coursenligne1s6.fr, fiches de révision pour lycéens de première, terminale & bac

Coursenligne1s6: 1er site de cours & révision en ligne fait pour des lycéens par des lycéens (2012)

Ch VI La république, 3 républiques

logo cours en ligne 1s6 site de cours en ligne pour première

INTRODUCTION:

Étude 3 périodes: 1880-1890,1940-1946,1958-1952

République: régime qui n'a pas de monarque

Démocratie: régime où le peuple a le pouvoir et avec séparation des pouvoirs

Libéralisme: courant philosophique née au siècle des lumières, fondé sur l'individu et le progrès de l'humanité

->Donne la démocratie libérale

France: grande instabilité politique de la fin du XVIIIe siècle à la 2ème guerre mondiale

->11 régimes politiques

-Changements lié à des crises, souvent violente

-Alternance monarchie/république

Chapitre en lien avec: La république et les évolutions de la société française

I La IIIe république et l'aménagement de la démocratie libérale

A) n'est pas à savoir, il pourra être utilisé en conclusion/introduction sur une copie pour le bac

A) Les paradoxes de la mise en place de la 3è république

1) Un régime née d'une défaite

-Défaite écrasante de la guerre franco-prussienne

->Traité de Francfort (pertes de l'Alsace-lorraine, lourde indemnités à payer...)

->Territoire occupé

=>Circonstance difficile, situation catastrophique

-Opinion publique impute la défaite au IIe empire

-Souscription en masse aux emprunts

->Réparations payées rapidement -> occupation levée rapidement

-Renforcement du patriotisme pacifique

-Pertes de l'Alsace-lorraine = thème fédérateur

=>Malgré la situation, pas d'impacts négatifs sur la IIIe république

2) Une république qui affronte une guerre civile

"La commune",1871, 3 mois

-Mouvement populaire parisien,socialistes + personnes qui refusent le traité de Francfort

->Communard

-République et partisans

->Versaillais

-Victoire des Versaillais par répression violente et sanglante

->République mal vue par la gauche et l'extrême gauche (=minorité)

-Majorité de l'opinion publique:

- "Brevet de respectabilité" acquis par la république

->Maintient de l'ordre, lutte contre les extrémistes

=>Rassure la majorité

=>Renforce la IIIème république

3) Une république hésitante

-Au début: gouvernement provisoire

->Pas d'idée concrète pour instauration de la république

=>1ères élections: majorité de royalistes, président royaliste

-Retournement de situation: refus du prétendant au trône

-1876: nouvelles élections, majorité de républicains, président républicain

=>Lois pour l'instauration concrète et durable de la république et de la démocratie libérale

B) Le nouveaux régime

1) Une démocratie

-Suffrage universel masculin

->Élection direct des députés

->Élection indirect des sénateurs

-Séparation des pouvoirs

->Pouvoir exécutifs: conseil des ministres

->Pouvoir législatif: Sénat, chambre des députés

-En apparence: régime présidentiel

-En réalité: régime parlementaire

->gouvernement responsable devant le sénat et la chambre des députés (= majorité ou dissolution)

-Rôle du président: figuratif

2) Un régime parlementaire à la Française

Un régime parlementaire

-Gouvernement responsable devant les assemblées

->majorité nécessaire pour rester

-Les présidents n'ont pas utilisés leurs pouvoirs

=>Fonctionne comme un régime parlementaire

A la Française

-En 64 ans: plus de 100 gouvernements

-Trop de partis politiques

-Pas d'alliance stable et durable entre partis

-Pas d'entente

=>Pas de majorité stable

=>Nombreux changements de majorité = nombreux changements de gouvernement

-Ces défauts majeurs ont été surmontés pas la 3ème république

->Fonctionnement correct

->Assume la 1 ère guerre mondiale

La 3ème république est à ce jour, la république qui a tenue la plus longtemps

C) L'apprentissage de la Démocratie dans le cadre républicain

1) Le développement d'une opinion publique libre

-Progressivement, lois sur:

-La liberté de la presse

-Droit syndical

-Droit d'association

->Lois qui forment un cadre pour le développement d'une opinion publique libre

-Élections libres au scrutin universel secret

2) La création de l'école publique

-Loi qui crée une école publique (1881)

->École gratuite, laïque, obligatoire (6-13 ans), pour les 2 sexes

-Un des objectifs: faire aimer/adopter la république et la démocratie libérale

->Éloge de la démocratie libérale et de la république

->Patriotisme

-Enseignement des valeurs de la république

3) Diffusion d'une culture républicaine

Références: Déclaration des droits de l'homme et du citoyen , révolution de 1789

-Valeurs républicaines:

-Libéralisme

->Droits et devoirs du citoyen

->Liberté individuel et collective

-Égalité des citoyens

-Laïcité

-Patriotisme

Diffusion des valeurs de la république dans l'espace publique

-Symboles de la république (Marrianne, drapeau tricolore...)

-Fêtes (14 juillets...)

-Marseillaise

-Création de monuments/ espaces publiques qui font l'éloge de la république

=>Adhésion réel et progressive de la majorité des Français à la république

D) La république à l'épreuve des crises

1) Une série de crise

5 grandes crises:

-Crise des boulangistes (1886-1890)

Coalition contre la IIIeme république derrière un général

-Le scandale de Panama (1892)

Scandale financier qui compromet de nombreux politiques

-La crise anarchiste (1892-1894)

Groupe d'anarchiste qui tente de déstabiliser le pouvoir

-Affaire Dreyfus (1898-1906)

Affaire d'espionnage devient une affaire d'état

-Crise de séparation état/église (1902-1905)

Manifestation de l'opposition catholique à la séparation

->Aucune des crises à déstabilisé durablement la république

=>Renforcement de la république

2) L'affaire Dreyfus

Une tragédie individuelle

-Famille originaire l'Alsace-lorraine (quittée par patriotisme)

-Capitaine juif de l'armée qui travaille à l'état major

-Accusé d'espionnage pour l'Allemagne

->Accusé à tort car preuve d'une trahison mais pas de coupable

1894: procès, tribunal militaire: dégradé et condamné à perpétuité

1899: rejugé par un tribunal militaire: coupable avec circonstance atténuante

->10 ans de prisons mais gracié par le président

1906: rejugé par un tribunal civil: innocenté+réintégré dans l'armée + promotion + légion d'honneur

Une "affaire"

-Découverte de l'erreur judiciaire par un militaire

-Intervention de politiques,journalistes,intellectuelles ....

Ex: "j'accuse" de Zola, publié dans un journal qui appartient à un politique: Clémencaux

=>Basculement de l'affaire dans le domaine publique

Une opinion publique divisée

-Division des Français indépendamment de leur groupe/partis/famille...

-2 camps

Dreyfusard: républicains, attachement aux droits de l'homme, lutte contre le racisme

+ quelques antimilitarismes et anticléricaux

Antidreyfusard: nationalistes, antisémites, anti-républicain

+ quelques pro-armée et pro-église

->Opposition totale

-Affrontement dans les médias, dans les rues

->Crise de l'opinion publique importante

Conclusion:

-Crise qui divise les français

-Alimente l'antisémitisme et le nationalisme

-Attaque de la république, ministres compromis

-Démonstration de la liberté d'opinion (débat->Démocratie libérale)

-Participation de la république à l'établissement de la vérité

II De l'état Français à la IV république

Liens avec le cours sur la 2ème guerre mondiale: voir Guerres mondiales et espoirs de paix

A) ne fait pas partis du cours, il pourra cependant être utilisé comme introduction/conclusion pour un examen

A) Le régime de Vichy

1) L'État Français

a) Le contexte: le choc de la défaite

-Écrasement de l'armée Française en 6 semaines + invasion du territoire

22 juin: le gouvernement de Pétain (encore IIIe république) signe un diktat très dur:

-Pertes de l'Alsace lorraine, moitié nord occupée...

-Plus d'armée (100 000 hommes sans armements modernes)

-Réparations à payer: 400M franc or par jour

->Opinion publique traumatisée, désemparée

b) La fin du régime républicain

Suicide la IIIe république

-Juillet 1940: le parlement vote (666 vs 80) les pleins pouvoirs au maréchal Pétain pour fonder un nouveau régime

Instauration de la dictature

-Dès l'auto-proclamation: réunion des 3 pouvoirs

-Suppression de libertés individuelles et collectives ( censure, pas d'élections,répression...)

2) Révolution nationale et collaboration

a) La révolution nationale

-Terme de propagande qui qualifie la politique de Vichy:

-Culte de la personnalité, antisémitisme (emprunts au fascisme)

-Thèmes réactionnaire,moralisateur: Travail, famille,patrie

-Applications limitée car manque de moyens et question envahissante des rapports avec l'occupant

b) La collaboration

-Espoir d'allègement des conditions et croyance en la victoire de l'Allemagne

->Collaboration

-Les allemands s'en servent mais n'en veulent pas

-Compromission sans contre partie (ex: question juive)

=>Marché de dupes

-Collaboration: minorité d'activistes (politiques,intellectuelles...) partisans du régime totalitaire

=>Simplement utilisée par les Allemands

Conclusion: Attitude des Français:

-Survie, attentisme

-Vision de plus en plus critique de Vichy et de la collaboration

B) Des résistances à la Résistance

-Minorité de la population

Dizaine puis Dizaines de millier et centaines de milliers à la fin

-Activistes

2 résistances: Résistance intérieur et France Libre (résistance extérieur)

1) La France Libre

a) Naissance

-Initiative du générale De Gaulle

-Acte fondateur: Appel du 18 juin 1940

Appel du 18 juin 1940

->Appel du générale De Gaulle (personnage peu connu, déserteur (partis à Londressans autorisation))

->Discours fait sur la BBC

=>Très peu l'on entendus

=> Pose les bases de la France Libre

Message: Défaite militaire de la bataille de France mais la guerre n'est pas finie (car guerre mondiale)

->Vision optimiste

=>Appel à la résistance (militaire, ouvrier spécialisés dans l'armement, ingénieurs...)

b) Une affirmation progressive

-Aide des anglais (matérielle, QG installé à Londres...)

-Ralliement clandestin et individuelle à la résistance

-Puis ralliement de territoires à la France libre

->1er: Colonies d'Afrique équatorial Française (1940)

->Afrique du nord après débarquement alliés (QG installé à Alger)

=>De plus en plu d'hommes et de territoires (= importance)

-Reconnaissance progressive (aide Jean Moulin ) de Gaulle comme chef par la résistance intérieure

c) Bilan

-Participation de soldats Français à la guerre après 1940

-Troupes Française de plus en plus importante

Ex: la 2ème division blindée du général Leclerc libère Paris

-Débarquement en Sicile, Normandie et en Provence

->Centaines de millier de soldats

-Reconquête du territoire national et de l'Allemagne

-La France Libre forme un nouveaugouvernement Français en juin 1940

-> Gouvernement provisoire Français

-Gouvernement reconnus par les alliés

Conclusion

-France reconnue comme état allié, vainqueur en 1945 (malgré la défaite de 1940 et l'occupation)

->Signature de la capitulation de l'Allemagne et du Japon

-Occupation de secteurs en Allemagne

-Siège au conseil de sécurité de l'ONU

2) La résistance

Début difficile

-Actions individuelle et peu nombreuses

-Constitution de mouvement de résistance avec le temps

-Puis création de réseaux de résistance (plus militaire, plus organisés)

-Entrée du parti communiste après le plan Barbarossa

Deux grands groupes de résistance intérieure :

-FFI: Force Française de l'Intérieur

-FTP: résistance communiste

Différent types d'actions

-Renseignements

-Propagande (tracts,journaux (ex: Libération))

-Attentat contre les soldats, officiers allemand

-Sabotage

->Effets négatifs très importants pour les allemands

-Guérilla dans le maquis (ex: Vercors)

->Résistance gonflée par les jeunes qui fuient le travail forcé (STO)

Bilan

Psychologique:

-Français: compense le traumatisme de la défaite de 1940

-Allemands: harcèlement, sentiment d'être en territoire ennemie, danger

Militaire: Rôle mineur mais réel, sabotage et destruction (puis reconstitution de l'armée Française)

Politique: Renforce l'autorité de la France Libre et la légitimité du nouvel État Français

3) Une résistance unifiée

Volonté de Gaulle

-Adhésion de tous les réseaux et acceptation de Gaulle comme chef

->Création d'un organisme qui regroupe les résistances

=>Création du CNR (Conseil National de la Résistance

-Aide Jean Moulin (émissaire de Gaulle) pour les négociations

Objectifs:

Politique

-Libération, recréation de la France et instauration de la démocratie libérale

Économiques et sociale: instauration du capitalisme libérale encadré par l'état, salaire minimum, sécurité sociale, droit de vote des femmes

->Démocratie sociale

-Union de plusieurs groupes politiques dans un "esprit de la résistance"

C) Une nouvelle république

1) La restauration de L'État

-GPRF: Gouvernement Provisoire de la République Française (1944)

->Instauration de son autorité malgré la concurrence de réseaux et les réticences américaine

=>Reconnaissance comme État indépendant

-Peu après la libération: Épuration

-Au début: mouvement spontané

->Éviction de "collaborateurs", mais nombreux débordements et violences

-Puis, contrôle du GPRF

->Réussite: instauration d'une "épuration légale" (enquête,jugements...)

=>Un symbole de la réussite de la mise en place du GPRF

2) La IVe république

-Rapidement, émiettement de l'"esprit de la résistance" au niveau politique

->Retour à la vie politique traditionnelle (opposition...)

-Droite mise de coté du champ politique

3 principaux partis:

-Partie communiste (PC)

-Partie socialiste (SFIO)

-MRP: Partis centriste

-Générale De Gaulle: président du GPRF (sans partis)

->3 acteurs qui veulent mettre en place une république parlementaire

Volonté de Gaulle:

->Renforcement du pouvoir exécutif et surtout du président

=>De Gaulle démissionne en 1946: car il est en désaccord

=>Mise en place d'un régime parlementaire en 1946: la IVè république

-Démocratie libéral (séparation des 3 pouvoirs, souveraineté populaire)

-Responsabilité du gouvernement face à l'assemblée national

-Président de la république: rôle symbolique

-Régime parlementaire particulier (le pouvoir exécutif s'auto-censure)

Ex: double investiture du gouvernement (pas dans la constitution)

-Démocratie sociale:

-Création de la sécurité sociale

-Rôle de l'état dans l'économie (nationalisations...)

->État providence

III La Vème république, quelle démocratie libérale ?

A)D'une république à l'autre

1)L'impuissance de la IVème république

Problèmes de fonctionnement:

-Pouvoir exécutif qui s'auto censure

-Monde politique très divisé (beaucoup de partis)

->Pas d'alliances politique durable

=>Pas de majorité stable

Conséquences:

-Grande instabilité gouvernementale

->23 gouvernements en 12 ans(+ gouvernements "mort-né")

-Impuissance du pouvoir exécutif

-Sentiment d'impuissance du gouvernement

->Impression de ne pas être gouverné

2)La guerre d'Algérie, tombeau de la IVè république

En relation avec le Cours sur la colonisation et la décolonisation

Évènements en Algérie

-Guerre coloniale sans issue militaire

-Impuissance du gouvernement

-Manifestations violente des pieds noirs qui appellent De Gaulle à revenir au pouvoir

->Craintes d'être abandonnés

Le scénario du retour au pouvoir du générale De Gaulle

-L'opinion publique veut que De Gaulle revienne au pouvoir

-Coup d'état en Algérie

->De Gaulle revient sur la scène

-Situation de crise, pas d'issue

->Le président René Coty nomme De Gaulle chef du gouvernement avec les plein pouvoir (car crise majeur)

-De Gaulle lance un référendum pour un nouveau régime politique

->Référendum accepté en masse

=>Instauration de la Vème république, en 1958

B) Une nouvelle république

1) Le régime de la Vé république

Références:

-Révolution française de 1789: Déclaration des droits de l'homme

-Refondation d'après guerre: Constitution de la IVè république (1946)

Idéologie:

-Libéralisme

-Démocratie athénienne

=>Démocratie libérale

Souveraineté populaire

->Suffrage direct: Assemblée national

->Suffrage indirect: Sénat, Président de la république (puis suffrage direct dès 1962)

-Droit de référendum

-Opinion publique libre

Séparation des 3 pouvoirs

-Pouvoir législatif: Parlement

-Pouvoir exécutif: gouvernement+président

-Étroit lien nécessaire pour la coordination avec la justice (ministre de la justice)

Régime mixte: mi parlementaire, mi présidentiel

-Parlementaire: gouvernement responsable devant l'assemblée nationale

-Présidentielle: Le président a un réel pouvoir (une part du pouvoir exécutif)

->Droit de dissolution de l'assemblée national, droit de référendum...

=>Régime adopté par référendum à 80% en 1958, De Gaulle: 1er président

2) La pratique gaullienne

-De Gaulle va accentuer le coté présidentielle, malgré l'opposition

-Conjecture favorable:

->Stature de Gaulle importante

->Circonstance exceptionnelle (guerre d'Algérie)

-Réussite:

->Seul président à utiliser l'article 16 (plein pouvoirs)

->Obtention du suffrage universel direct en 1962

3) Bilan

2 interprétations sur le retour de Gaulle:

->Légende noir: utilisation de la violence, coup d'état organisé

->Légende dorée: De Gaulle s'est dévoué pour arriver en sauveur

=>Réalité plus proche de la légende dorée, malgré quelques actions de gaullistes en Algérie notamment (mais pas de complot)

-Création d'une démocratie libérale

-Principale objectif du régimemixte atteint

->Stabilité gouvernementale

-2ème république la plus longe (et toujours en cours)

->Grande capacité d'adaptation

-Survie au départ de son fondateur, à la cohabitation

-Mais il reste toujours des critiques sur le régime

-

Partagez ce cours !

Suivez Nicolas KRITTER sur google + ( cours inspiré de celui fait par le professeur de la classe)