coursenligne1s6 site de cours en ligne première terminale et bac Coursenligne1s6.fr, fiches de révision pour lycéens de première, terminale & bac

Coursenligne1s6: 1er site de cours & révision en ligne fait pour des lycéens par des lycéens (2012)

Ch II L'aménagement du territoire français

logo cours en ligne 1s6 site de cours en ligne pour première

INTRO: Dans un vieux pays comme la France, on ne trouve presque aucuns milieux naturels "brut", mais des milieux anthropisé

I- Valoriser et aménager les milieux

A) La gestion durable d'un milieux: l'estuaire de la Loire

-Localisation:

Façade Ouest de l'Europe: Océan atlantique

Région: Pays de la Loire, Département: Loire atlantique

Embouchure de la Loire ente Nanteset St Nazaire

Latitude tempérée

1) Atouts et contraintes d'un milieu très anthropisé

a) Les milieux naturels avec "atouts et contraintes"

-Estuaire (embouchure d'un fleuve soumis aux effets de la marée

Atout: Connexion à la mer à l'abri et relié à l'arrière pays

Contrainte: à partir du 19è siècle: étroitesse du chenal

-Zones environnantes: Milieu amphibie (vasière, près inondable...)

Atout: biodiversité et potentiel agricole

Contrainte: fragilité du milieu, nécessaire maîtrise de l'eau pour l'agriculture

b) Les aménagements humains

Jusqu'au XIXème siècle:

-Activité portuaire, commerciale, industriel

->Aménagement de l'estuaire (chenalisation, élargissement...)

=>Artificialisation

Aujourd'hui:

-Ajout d'industries à risque (seveso)

-Urbanisation principale facteur d'aménagement

->Pression démographique->péri urbanisation

Conclusion:

-Exemple d'un milieu où les hommes ont mis en valeur les atouts et surmontés les contraintes

-Exemple des conséquences néfastes sur le milieu naturel: artificialisation, fragilisation, dégradation

->Processus accéléré entre le 19è et le 20è siècle ->Prise de conscience

2) Une gestion durable difficile entre protection et intérêts économiques

a) Des actions pour protéger l'estuaire de la Loire

A toute les échelles et avec de multiples acteurs

-Internationale: Convention de Ramsar (1986): protéger les zones humides

-Européenne: Réseau Natura 2000 -> Préserver les espèces et habitats menacés

-France: Création du Parc naturel régional de la Grande Brière (1970), action du Conservatoire national du littoral depuis 1975

b) la quête difficile d'une gestion durable

-Expansion démographique->nouveaux aménagements

-Rejet agricole incontrôlé

-Manque d'unité d'action pour protéger l'environnement

->Conflit d'intérêt entre protection de l'environnement et la péri urbanisation/ développement économique, agricole...

Conclusion:

-Exemple de l'importance de la prise de conscience dans les PID à haut niveau de vie de la gestion durable des milieux, de la multiplication des actions et... de leurs limites

B) Valoriser les potentialités, gérer les contraintes et les risques du territoire français

1) La France, un territoire privilégiés ?

a) la variété des milieux: un atout

France métropolitaine

-superficie: 550 000 km2->Plus grand pays d'Europe occidental

-Façade atlantique et façade méditerranéenne

-Variété de relief (montagne, bassin, vallée...)

-Tout les types de climats d'Europe

-Avantage pour l'agriculture, le tourisme, le commerce

France d'Outre mer

-DROM: Guyane, Guadeloupe, Mayotte,Martinique, la Réunion (à connaître)

-COM: Polynésie française, St pierre et Miquelon, Wallis et Futuna

-France: 2ème en ZEE grâce à ses DROM COM

ZEE: Zone Économique Exclusive, espace maritime dont l'exploitation et l'exploration sont réservé à l'état côtier

=>Potentiel intéressant

b) des milieux très anthropisés

-Anthropisation qui remonte à la préhistoire, PID dès le XIXème siècle

-Anthropisation par des aménagements pour:

Activité économique (agriculture, industrialisation, commerce...)

Voie de communication (chemin de fer, autoroute...)

Urbanisation (le plus important dans la transformation des milieux)

-Aménagements avec les moyens de l'époque

=>Aménagements évoluent dans le temps (évolutions technologique, des besoins...)

2) Un territoire fragile et vulnérable ?

a) Contraintes et risques naturel

Contrainte= inconvénient, Risque= Danger

-France métropolitaine:

Contrainte: sécheresse (méditerranée)

Risque: sismique,inondation, incendie

->Contraintes et risques modéré

-Outre Mer

Contrainte: éloignement de la métropole

Risque: volcanisme, séisme, tempête tropicale, cyclone

->Contraintes et risques important

-Contraintes peuvent devenir des risques (ex: sécheresse->incendie)

b) Les risques technologiques ou plus généralement anthropiques

-Ces risques existent depuis l'apparition de l'homme (ex: incendie)

-Nouvelle dimension avec l'âge industriel (ex: usines seveso)

-Les risques naturels peuvent influer sur les risques anthropiques

3) Un territoire à ménager

a) l'enjeu du développement durable

-Dès 1960: mise en place d'une politique de protection de la nature

-Politique de développement durable impulsé par l'Europe->renforcer la législation

Agenda 21 + DTADD: protection de l'environnement, réduction de la pollution, gestion des risques

->Politique de gestion durable

b) Des réponses pour gérer l'environnement et les ressources

-Depuis 1960: lois et règlements dans le domaine de l'eau, l'air, paysages

->Préserver les ressources, lutter contra la pollution

-Création de parcs nationaux, régionaux, de réserve naturelle

->Préserver les milieux de l'homme

-Conservatoire du littoral: achète des territoires pour les protéger

-2005: nouvelle lois -> Préoccupation planétaire

Charte de l'environnement (2004), grenelle de l'environnement

-Acteur de la gestion environnemental: Adme, ONF, Agence de l'eau...

c) Concilier développement économique et la gestion des espaces

-Prise en compte du patrimoine naturelle à toutes les échelles

ex: agriculture durable

-Depuis 1982: politique de prévention des risques:

PPR (plan de prévention des risques), Plan communaux de sauvegarde

Carte: Atouts et contraintes du territoire français

II La "France en ville"

-Janvier 2012: 66,3 M d'habitants dont 63,5M en France métropolitaine

Dont 80% d'urbains

A) urbanisation et métropolisation à la française

1) La poussée urbaine

a) Une réalité depuis le XIXème siècle

-Poussée urbaine depuis les révolutions industrielles comme les autres PID

-Urbanisation lente avant la 2ème GM (50% d'urbains en 1930)

-Accélération après la 2ème GM: 80% d'urbains aujourd'hui

-Urbanisation moins poussée que dans d'autre PID (80% d'urbains pour 90% au R-U)

-L'augmentation de la population et l'étalement des villes expliquent la poussée urbaine

b) De la ville à l'aire urbaine

-Ville: commune qui a plus de 2000 habitants aggloméré

-Agglomération(pôle urbain): ville + banlieue (quartier/commune en continuité de la ville)

-Aires urbaines: agglomération + espace péri-urbain (Commune dont plus de 40% des habitants travaillent dans l'agglomération)

c) Des dynamiques variés

-Espace dynamique = espace qui voit sa population et sa taille (territoire) augmenter

-Contraste à l'intérieur des aires urbaines:

-Début du XXème siècle->années 1970: banlieues les plus dynamiques

->exode rurale, baby boom, début de l'immigration

-Depuis les années 1970: espace péri-urbain les plus dynamiques

->généralisation de l'automobile, boom des prix de l'immobilier

-Mais petit retour au centre-ville (gentrisme)

-Contraste à l'échelle du pays:

-Tiers nord (sauf Paris): croissance stagnante, voire, négative

->désindustrialisation, milieux climatique peu attractif

-2 Tiers sud: croissance importante voire très importante

->Climat attractif (sun belt), attractivité économique (emplois...)

-Paris: croissance importante en pourcentage (mais très importante en chiffre)

->Capitale (culturelle, économique, politique...), ville monde -> très grande attractivité

2) Un réseau urbain originale

a) La notion de réseau urbain

-Ensemble hiérarchisé des villes d'une région, d'un pays, et les relations qu'elles entretiennent entre elles

-Hiérarchie des villes faite en fonction de la taille de population et du pouvoir de commandement

ex: nombre d'emplois métropolitains (emplois avec pouvoir de décision)

->Le pouvoir de décision détermine si la ville est une simple ville ou une métropole (ville concentrant population, activité économique et pouvoir de commandement)

b) Un réseau macrocéphale

-Plusieurs sortes de réseau urbain

ex: Italie, Espagne: réseau bicéphale

ex: R-U, réseau monocéphale: 1 ville (Londres), d'autres grande ville proche dans le classement

-France: réseau urbain macrocéphale: Paris, ville monde, loin devant les autres villes françaises

Carte: Le réseau urbain français et sa dynamique

B) Les enjeux des aménagements dans les espaces urbain et ruraux

1) Aménager la ville

a) Fracture social, fracture spatial

-Quartier en difficulté majoritairement dans les banlieues

-Centre ville, épargné (quelques exceptions dans les quartiers périphériques ex: Villeneuve )

-Espace péri-urbain épargné par ces problèmes

Catégorie d'espace urbain à problème:

-ZUS: (zone urbaine sensible), quartier de grand ensemble ou d'habitat dégradé bénéficiant d'un soutient spécifique

752 en 2005, 4M de personnes concernés (2007)

-ZFU: (zone franche urbaine), quartier très défavorisé de plus de 10 000 habitants, où les entreprises bénéficient d'avantages juridiques et fiscaux

Exemple d'Argenteuile: 104 000 habitants dont 30 000 en ZUS

-Situation: Banlieue nord ouest de Paris, à 10 km du centre-ville

Val d'argent: quartier d'Argenteuil, ZFU

-Cité coupée en 2 par l'autoroute, isolée du tissus urbain

-Population assez pauvre, 20% de chômeur, 30% de non diplômé

20% d'étranger et de famille mono-parental, 30% de - de 25 ans, trafic illégaux

b) Les politiques de la ville

Politique de rénovation urbaine:

-De nombreux acteurs: municipalité, état (caisse des dépôts...), société privée, département, région

Action:

-Rénovation de l'habitait et du cadre de vie

-Amélioration des équipements et du réseau de transport

Promouvoir la mixité sociale

-SRU (solidarité, renouvellement urbain): 20% de logements sociaux dans une commune de plus de 3500 habitants

-attirer des populations favorisées dans des banlieues défavorisées

Bilan:

-Gros efforts d'investissement (ex: plan Borloo: 40 milliard)

-Résultats mitigés

->manque d'efficacité des investissements

->Populations réticente à la mixité sociale (ex: commune refusent le SRU et préfèrent payer l'amende)

2) Le devenir des espaces ruraux

a) Les paradoxes de l'espace rural:

Une campagne urbaine

-Recul de la campagne depuis la 1ère RI (plus lent en France que dans les autres PID (50/50 en 1931))

-Depuis le dernier quart du 20ème siècle:

-Mitage de la campagne et étalement urbain-> difficulté de plus en plus grande à délimiter les espaces urbain et ruraux

-Nouveau type d'espace: "espace à dominante rurale" (espace hors aire urbaine, il comprend les unités ayant mois de 5000 emplois et les communes rurales non péri-urbaine

->18% de la population , 60% du territoire français métropolitain

->Aujourd'hui: recul de la campagne arrêté, même croissance que le reste du territoire (0,7% par an)

Un divorce agriculture-campagne ?

-Jusqu'au 20ème siècle: l'agriculture est la 1ère activité du monde rurale (monde rural=monde agricole)

-Depuis le dernier quart du 20ème siècle, nouvelles fonctions de plus en plus importantes:

fonction résidentielle, activité touristique, télétravail...

b) La diversité des espaces ruraux

-Une évolution profonde au 20ème siècle (avant: classé par capacité de production)

-Aujourd'hui, espace classé par liens avec la ville, types d'activité et dynamisme

Différents types d'espace ruraux:

-Agriculture péri-urbaine (très dynamique)

-Grande région de production agricole avec industrie agro-alimentaire (au dessus de la sunbelt)

-Espace ruraux dynamisé par le tourisme (au dessous de la sunbelt)

-Espace rural profond, à l'écart (peu dynamique)

Une situation qui n'est pas figée

Exemple de la montagne ardéchoise

-Handicap: moyenne montagne->région enclavé

-Situation démographique: baisse de la population depuis 1968 (-40%), mais petite remonté en 2007

-Atout à valoriser: patrimoine naturel et culturel (parc...), patrimoine gastronomique, potentiel sportif

-Acteurs: publique (état, Europe, commune, région...), acteurs privé (entreprises...)

La suite sur: Le territoire français, développement et mondialisation

-

Partagez ce cours !

Suivez Nicolas KRITTER sur google + ( cours inspiré de celui fait par le professeur de la classe)